AVOILE.com

VOIR LES ANNONCES

ANNONCES RÉCENTES

INSCRIPTION GRATUITE

ENTRÉE DES MEMBRES

Annonces VIP seulement 1.99 EUR

NOUVEAU

AFFICHER

votre bateau sur

AVOILE.com

ET VOTRE ANNONCE

S’AFFICHE

 GRATUITEMENT et

AUTOMATIQUEMENT

 CHEZ NOTRE

PARTENAIRE

 ANNONCES-VOILIERS.com

 

Commercants prenez avantage du forfait MAXI 25 annonces incluant VIP + page avec votre logo et lien pour seulement

 49.99 EUR

 

LA BOUTIQUE NAUTIQUE DE AVOILE

Boutique Nautique pour bateaux et voiliers

Livres sur la voile, dvd sur les voiliers, accessoires pour bateaux, électroniques marine, déco et plus à bas prix ...

ANNONCES FORFAITS

NOUVEAU

ANNONCES

Google MAP

YouTube Video

RSS FEED

Statistiques

Multilangues

Calculateur de prêt

Alerte Courriel

Annonces VIP

Passez votre examen de bateau en ligne!

 

Conseils pour vendre votre bateau ou acheter en sécurité

Avoile Actualité

Échange de liens

Link exchange

Votre Journal Nautique enligne ICI

AVOILE.com Annonces gratuites pour voiliers bateaux d'occasions
Boutique Nautique de AVOILE.com AVOILE.com POUR MOBILE AVOILE.com sur FACEBOOK RSS ANNONCES BATEAUX Actualité Nautique


Petites annonces classées gratuites dans le domaine nautique pour l’achat ou la vente de voiliers et bateaux  neufs ou d’occasions        cliquer ici

English

L’environnement nautique      (ref: guide sécurité nautique Canada 2006)

L'environnement nautique

Partage des voies navigables

Les plaisanciers devraient être disposés à partager les voies navigables avec la faune, les nageurs, les plongeurs, les autres plaisanciers, et des embarcations allant du voilier à l’hydravion. À titre de conducteur, vous devez respecter les autres personnes sur l’eau ou à proximité, pour qu’eux-mêmes respectent vos droits. Un conducteur courtois et raisonnable ne sera pas une source de danger, de menace, de stress ou d’irritation pour les autres, pour l’environnement ou pour la faune.

Règles de route

Il est important en navigation de plaisance de suivre les règles de route. Chacun a le droit de s’amuser en toute sécurité sur l’eau, vous devez donc apprendre les règles et les respecter lorsque vous pratiquez la navigation de plaisance.

right-of-way-rules_f

En plus de la simple courtoisie, c’est une exigence légale, énoncée dans le Règlement sur les abordages. Ces règles s’appliquent à tous les bâtiments et tous les conducteurs, dans toutes les eaux navigables, qu’il s’agisse d’un canot ou d’un superpétrolier.

Règles de priorité

Les règles de priorité aident les embarcations utilisant un même cours d’eau à éviter les abordages.

Voici certaines des règles de priorité s’appliquant aux voiliers.

Quand les voiliers reçoivent le vent d’un bord différent, le voilier qui reçoit le vent de bâbord (gauche) doit s’écarter de la route de l’autre. Dans l’illustration, A s’écarte de B

 

Si le conducteur d’un voilier qui reçoit le vent de bâbord voit un autre voilier et ne peut déterminer avec certitude si ce voilier reçoit le vent de bâbord ou de tribord, le premier doit s’écarter de la route de l’autre.
 

voile-babord

Lorsque deux voiliers reçoivent le vent du même bord, celui qui est au vent* doit s’écarter de la route de celui qui est sous le vent. B s’écarte de la route de A.

* Le côté exposé au vent est celui du bord opposé au bord de brassage de la grand-voile, ou, dans le cas d’un navire gréé en carré, le côté opposé au bord de brassage de la plus grande voile aurique.

  • Pour les règles de priorité pour l’embarcation motorisées, voir page 64.

voile-vent

Garder une vigie pour éviter les abordages

Garder une vigie en tout temps est non seulement une pratique logique mais il s’agit d’une pratique obligatoire. Si vous manoeuvrez à proximité de gros navires, n’oubliez pas que ces embarcations ont une visibilité réduite, et une capacité de manoeuvre et de freinage beaucoup plus lente. C’est pourquoi vous devez vous tenir prêt à céder le passage à ces navires.

Tenez compte des autres, soyez prévenant à leur égard

Ne frôlez jamais d’autres embarcations, n’essayez pas d’arroser des nageurs, de couper la route d’une autre embarcation ou de franchir son sillage. Certains des pires accidents nautiques surviennent parce que la vitesse ou la distance a été mal évaluée. La tragédie est d’autant plus dramatique lorsque les responsables et les victimes de l’accident sont des amis ou des parents.

never-buzz_f

Une embarcation de moins de 20 m (65 pi 7 po) de longueur, y compris un voilier, ne doit pas gêner un navire ne pouvant naviguer en toute sécurité que dans le chenal. Un gros navire peut vous rappeler cette exigence de céder le passage en émettant cinq sons brefs. Cela signifie que la situation a atteint le niveau d’urgence, et que vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour dégager la voie.

Réduire le bruit des moteurs

En plus du simple respect des autres, il est également obligatoire pour une embarcation de plaisance motorisée de comporter un dispositif contribuant à réduire le niveau de bruit du moteur. Ce dispositif doit être actif en tout temps lorsque l’embarcation navigue à moins de cinq milles marins (9,26 km) du rivage. Cette disposition ne s’applique pas aux moteurs hors-bord non modifiés.

reduce-engine-noise_f

Sont également dispensées les embarcations construites avant le 1er janvier 1960, ou celles qui participent à une compétition officielle, à un entraînement officiel ou aux derniers préparatifs en vue d’une compétition officielle.

Tenez-vous à distance des plongeurs immergés

La plongée est une activité aquatique populaire, et vous devez être attentif en tout temps à la présence de pavillons de plongée.

divers_f

Il est particulièrement important d’exercer une vigie attentive du fait que le sillage de l’embarcation, les conditions météorologiques et d’autres facteurs rendent difficiles la distinction entre les bulles de surface et celles provenant de plongeurs. Sachez reconnaître les pavillons indiquant la présence de plongeurs.

Les embarcations participant à des activités de plongée doivent arborer le pavillon A bleu et blanc du Code des signaux internationaux. Un pavillon rouge et blanc surmontant une bouée sert à indiquer les endroits où les plongeurs sont à l’eau, mais ces derniers s’éloignent parfois des limites de la zone indiquée.

Si vous voyez l’un de ces deux pavillons, tenez-vous loin de l’embarcation et de la zone de plongée, et poursuivez votre route lentement et prudemment.

Tenez-vous à l’écart des routes de navigation

Certains conducteurs ne réalisent pas le risque qu’ils prennent lorsqu’ils traversent une route de navigation ou lorsqu’ils traversent la route d’un gros navire. Ces navires ne vous verront probablement pas avant qu’il soit trop tard, vous devriez donc suivre les lignes de conduite suivantes.

  • En tout temps, mais en particulier aux zones d’intersection, gardez une vigie attentive et soyez prêt à céder le passage aux gros navires. Utilisez tous les moyens disponibles adaptés à la situation, y compris la radio et le radar si vous en êtes équipé.
  • Les petites embarcations devraient se déplacer en groupe pour accroître leur visibilité.
  • En situation de vents forts ou de brouillard, les petites embarcations devraient rester à quai.
  • En tout premier lieu, tenez-vous loin des traversiers accostés, des traversiers en transit et des navires remorqués.

Vitesse de sécurité

Vous pourriez devoir vous arrêter ou manoeuvrer soudainement pour éviter un abordage, vous devriez donc naviguer à une vitesse de sécurité, que vous établirez en fonction des facteurs suivants :

safe-speed_f

 

  •  les conditions de visibilité (brouillard, brume, pluie, obscurité);
  • l’état du vent, de l’eau et des courants;
  • la capacité de manoeuvre de votre embarcation;
  • la densité du trafic, le type d’embarcation fréquentant la zone et leur proximité;
  • la présence de risques à la navigation (rochers, souches).
  • Soyez particulièrement prudent dans une zone de visibilité restreinte, par exemple à l’entrée ou la sortie d’un banc de brouillard.
  • Tenez compte des effets du sillage de votre embarcation pour déterminer la vitesse de sécurité à adopter.
  • Le sillage de votre embarcation pourrait causer des dommages à d’autres embarcations, à des quais et au rivage. Pensez également aux embarcations des autres usagers de la voie navigable, comme les nageurs, les plongeurs et les gens à bord de petites embarcations, que votre sillage pourrait amener à chavirer. Vous pourriez être tenu responsable des dommages ainsi causés.

Ski nautique et autres activités de remorquage

Les règles régissant le ski nautique couvrent d’autres activités connexes de remorquage, comme le ski pieds nus, le remorquage de pneumatiques et de planches de surf et le parachutisme ascensionnel.

Le Règlement sur les petits bâtiments exige qu’un observateur soit à bord, et impose les règles suivantes.

waterskiing_f

  • L’embarcation doit comporter un siège pour toutes les personnes remorquées au cas où vous devriez les faire monter à bord.
  • Une motomarine qui n’est pas conçue pour transporter au moins trois personnes ne peut être utilisée pour tirer des skieurs nautiques.
  • Les activités de remorquage sont interdites pendant la période débutant une heure après le coucher du soleil et se terminant au lever du soleil.
  • L’embarcation effectuant la remorque ne peut être télécommandée.

 

Respect et protection du milieu aquatique

Les lacs, les cours d’eau et les eaux côtières du Canada sont une ressource collective, et il faut observer des pratiques de navigation respectueuses de l’environnement. Il est irresponsable et illégal de polluer les eaux avec des produits comme des hydrocarbures ou des déchets. Si vous avez pollué l’eau de manière accidentelle, ou si vous voyez quelqu’un commettre un acte de pollution, signalez-le immédiatement à un agent de prévention de la pollution du gouvernement du Canada, ou composez l’un des numéros de téléphone suivants :

Terre-Neuve-et-Labrador
1 800 563-9089

Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick
1 800 565-1633

Québec
1 (800) 363-4735

Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut
1 800 265-0237

Colombie-Britannique et Yukon
1 800 889-8852

Dans certaines régions du Canada, il est interdit de rejeter les eaux usées ou les eaux noires.

Dans les régions suivantes, les embarcations sont tenues d’être équipées d’un réservoir de retenue et il leur est interdit de déverser leurs eaux usées par-dessus bord :

  • Ontario : toutes les eaux;
  • Manitoba : la rivière Assiniboine dans la ville de Winnipeg, la rivière Rouge et le lac Shoal;
  • Colombie-Britannique : il existe plusieurs secteurs où l’interdiction s’applique; consultez l’annexe du Règlement sur la prévention de la pollution par les eaux d’égout des bateaux de plaisance.
  • Quel que soit l’endroit où vous naviguez, c’est une marque de courtoisie à l’égard de ceux qui utilisent le même cours d’eau d’éliminer vos eaux noires à l’installation de vidange. En planifiant votre voyage, vérifiez auprès des autorités locales où se trouvent des installations de vidange.

Conseils de navigation écologique

  • Gardez votre fond de cale propre et ne rejetez pas d’eaux mazouteuses par-dessus bord.
  • Pour nettoyer le fond de cale, remplacez les détergents par des absorbants.
  • Ne déversez pas vos eaux usées par-dessus bord, utilisez un réservoir de retenue.
  • Respectez les règlements fédéraux et provinciaux sur les eaux usées.
  • Ramenez vos déchets chez vous, ne polluez pas la nature.
  • Utilisez les détergents avec parcimonie, même les détergents biodégradables nuisent au milieu aquatique.
  • Lorsque vous faites le plein, ne faites pas déborder le réservoir. Nettoyez tout carburant déversé.
  • N’utilisez que des peintures agréées pour le milieu marin.
  • Évitez de contribuer à l’érosion du rivage. Surveillez votre vague de sillage et le remous de l’hélice.
  • Signalez les cas de pollution dont vous êtes témoin.

Restrictions à la conduite des bateaux

Si vous faites partie d’un groupe local, d’une association ou d’une municipalité qui estime nécessaire une restriction dans votre région, communiquez avec un Centre de Transports Canada. La demande de restriction exige qu’on évalue la nécessité de la mise en oeuvre de la restriction en question et qu’une consultation publique soit tenue à l’échelon local avant d’envisager l’ajout de cette restriction au Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux. Une fois la restriction adoptée, elle est appliquée* par :

  • des policiers;
  • des agents de conservation;
  • des personnes nommées par le ministre des Transports.
  • * Les sanctions prennent la forme de contraventions et de citations à comparaître.

Interprétation d’un panneau de restriction

Les panneaux indiquant des restrictions se présentent en cinq formes. Le pourtour est de la couleur orange internationale. Les panneaux ayant une section avec une bordure verte indiquent qu’une condition particulière s’applique à la restriction. Le symbole sur le panneau indique le type de restriction appliquée. Si le panneau est en forme de flèche, la restriction s’applique dans la direction montrée par la flèche. Sachez reconnaître ces panneaux.

panneau-restriction-102

Interdiction des bateaux à propulsion mécanique

panneau-restriction-202

Aucun moteur à combustion interne ou à vapeur

panneau-restriction-4

Limite de puissance maximun permise

panneau-restriction-402

Limite de vitesse normalisée (normalement 5, 10, 25, 40, 55)

panneau-restriction-5

Interdiction de ski nautique dans cette région

panneau-restriction-6

Interdiction aux régates dans cette région

panneau-restriction-7

Interdiction à toutes embarcations

panneau-restriction-8

Bateaux à propulsion mécanique interdit dans le sens de la flèche

panneau-restriction-9

Ski nautique interdit au nord du panneau

panneau-restriction-10

Interdiction de bateaux à propulsion mécanique entre l' heure et le jour indiqués en rouge

panneau-restriction-11

Panneau de signalisation combinée (ski interdit et limite de vitesse)

 

 

Limites de vitesse provinciales près des rives

Les provinces de l’Ontario, Alberta, Saskatchewan, Manitoba et la Colombie-Britannique (eaux intérieures seulement en Colombie-Britannique) ont adopté des restrictions limitant la vitesse à 10 km/h à 30 m (98 pi 5 po) ou moins de la rive dans toutes les eaux de leur province, sauf dans les cas suivants :

limites-provinciales

  • Ski nautique, lorsque le navire suit une trajectoire perpendiculaire à la rive;
  • eaux dans lesquelles une autre vitesse est prescrite dans une annexe au règlement.
  • cours d’eau de moins de 100 m (328 pi 1 po) de largeur, canaux, ou chenaux balisés;
  • Cette limite n’est pas affichée sur des panneaux.

Sécurité sur les canaux et au passage des écluses historiques

Lorsque vous visitez l’un des canaux historiques du Canada, votre embarcation doit être équipée de bonnes lignes d’amarre et avoir des défenses flottantes bien assujetties, de taille appropriée et en nombre suffisant. Certaines activités sont interdites sur un canal, notamment :

historical-canals_f

  • le bruitit excessif entre 23 h et 6 h;
  • la pêche à moins de 10 m (32 pi 10 po) d’une écluse ou d’un quai d’approche ou d’un pont enjambant un chenal de navigation;
  • la plongée, le saut, la plongée en scaphandre autonome ou la navigation dans un chenal de navigation ou à moins de 40 m (131 pi) d’une porte d’écluse ou d’un barrage;
  • le ski nautique ou toute autre activité connexe dans un chenal de navigation ou à moins de 100 m (328 pi 1 po) d’une écluse;
  • l’amarrage d’un navire à toute aide à la navigation.

 

Pour plus de renseignements sur les canaux historiques, visitez le site de Parcs Canada, à l’adresse web suivante : www.pc.gc.ca.

Passage d’une écluse

Respectez les limites de vitesse et surveillez votre sillage, en particulier lorsque vous approchez d’une écluse (les limites de sillage l’emportent sur les limites de vitesse). Quelques autres points à surveiller :

locks_f

  • Laissez libre le chenal à proximité des portes de l’écluse de manière à ce que les navires puissent entrer et sortir en toute sécurité.
  • Une ligne bleue au quai d’amarrage indique l’aire d’attente pour les embarcations en vue du prochain éclusage.
  • Suivez les consignes du maître-éclusier et des pontiers (à un certain nombres de stations d’écluse, c’est un feu vert qui vous donne le signal d’entrée).
  • Entrez lentement dans l’écluse (limite de vitesse de 10 km/h) et demandez à deux personnes de se placer à la proue et à la poupe de l’embarcation en se tenant prêtes à utiliser les lignes d’amarre.
  • Si l’écluse est équipée de câbles de stabilisation fixés au mur, entourez les amarres de l’embarcation à ces câbles une fois l’embarcation à l’intérieur de l’écluse. N’attachez pas les amarres de l’embarcation aux câbles fixés au mur. Si l’écluse est équipée de quais flottants, on vous demandera peut-être de vous amarrer à l’un de ces quais à l’intérieur du sas d’écluse.
  • Tendez soigneusement les amarres de l’embarcation au cours de l’éclusage; si vous entourez une amarre autour d’un taquet de pont, vous disposerez d’une puissance de levier supplémentaire.
  • Ne laissez jamais les amarres de proue ou de poupe sans surveillance.
  • Coupez le moteur et éteignez la génératrice. Les flammes nues et l’usage du tabac sont interdits pendant l’éclusage.
  • Laissez en marche le ventilateur de cale pendant l’éclusage.
  • Lorsque les écluses s’ouvrent, attendez le signal du personnel pour remettre votre moteur en marche.

Assurez-vous que toutes les amarres sont replacées sur l’embarcation et sortez lentement, dans l’ordre si nécessaire. Surveillez les vents, les courants et les autres embarcations.

Les procédures d’éclusage dans la Voie maritime du Saint-Laurent diffèrent de celles qui précèdent. Consultez à ce sujet le Guide des embarcations de plaisance de la Voie maritime du Saint-Laurent, aux coordonnées suivantes :

Administration
202, rue Pitt
Cornwall (Ontario)
K6J 3P7
1 (613) 932-5170

www.grandslacs-voiemaritime.com/fr/home.html

Sécurité à proximité des barrages

Les plaisanciers doivent être prudents à proximité des barrages de canal et des déversoirs, où les courants et les remous peuvent être extrêmement dangereux. Il est interdit de plonger, de sauter, de faire de la plongée sous-marine, de nager ou de se baigner à moins de 40 m (131 pi ) d’un barrage

 

[Avoile]
[Donation]
[Guide]
[Actualité nautique]
[Assurance]
[Conseils de vente]
[Environement nautique]
[Navigation]
[Plan de NAV]
[Inspection]
[Urgence]
[Signaux]
[Survie en eau froide]
[Immatriculation Ca]
[Immatriculation Fr]
[Bouées latérales]
[Bouées spéciales]
[Bouées cardinales]
[Marée]
[Météo]
[Language marin]
[Liens Nautiques]
[Facebook]
[Quiz sécurité]
[Forfaits]
[ENGLISH]
[AVOILE APP]
[Boutique Nautique]

 


 

Google

 

classifieds02